Pourquoi votre mode de pensée est-il important en période d’incertitude ?

Follow by Email
Twitter20
LinkedIn20
LinkedIn
Share

par - Alan Caugant, CEO SeperHumain

La plupart d’entre nous ont déjà entendu à un moment dans leur vie que nous sommes soit un penseur de l’hémisphère droit, soit un penseur de l’hémisphère gauche. Peut-être avez-vous même répondu à un quiz pour découvrir votre vrai mode de pensée. Mais ce que l’on ne vous a peut-être jamais appris, c’est que de savoir la différence entre les modes de pensée est plus important encore que vous ne le pensiez.Surtout quand vient le temps de vous épanouir dans votre carrière et votre vie personnelle.

 

Ce n’est un secret pour personne que le fait de poursuivre une carrière que vous aimez offre de nombreux avantages physiques, mentaux et émotionnels. Les gens ont tendance à être plus heureux et en santé lorsqu’ils peuvent fonctionner et être récompensés en faisant quelque chose qui leur est naturel. Cela implique de pouvoir se fier à son propre instinct quand vient le moment de choisir la meilleure approche pour régler un problème ou réaliser une tâche sans avoir à se s’interroger sur le fait d’avoir pris la bonne décision. L’indécision peut être épuisante et peut également mener à des réflexions excessives et une sous-performance. Lorsque nous ne jouons pas un rôle qui correspond à notre mode de pensée, notre neuroperformance, notre santé, notre bonheur et notre réussite peuvent en souffrir.

 

À notre époque, celle du VUCAD (volatilité, incertitude (uncertainty), complexité, ambigüité et diversité), nous devons pouvoir faire confiance et compter plus que jamais sur nos propres compétences et nos capacités innées. Nous passons déjà suffisamment de temps à sous-peser nos choix de vie au quotidien, activité devenue encore plus complexe avec le COVID-19. Connaitre votre mode de pensée peut vous aider à mieux comprendre comment vous rationalisez, à découvrir ce qui vous énergise et vous satisfait le plus, et peut-être le plus important : comment atteindre une meilleure qualité de vie simplement en étant vous-même.

Quels sont les différents modes de pensée?

Il y a deux façons d’aborder la recherche de votre mode de pensée : par la dissection de l’hémisphère gauche ou droit, ou un examen plus approfondi des cinq modes de pensée reconnus par les psychologues. Examinons les deux hémisphères :

Les penseurs de l’hémisphère gauche

Si vous êtes un penseur de l’hémisphère gauche, vous avez probablement été appelé plus d’une fois un penseur profond. Vous êtes une personne confortable avec les chiffres, alimentée par les données, la logique, les méthodes et les détails. Ce n’est pas inhabituel de voir un penseur de l’hémisphère gauche diriger avec de nombreuses listes et compiler des éléments dans des tableaux et des graphiques. Les professions courantes dans lesquellesles penseurs de l’hémisphère gauche s’épanouissent incluent les comptables, les ingénieurs, les scientifiques, les experts juridiques et les professionnels de la santé.

Les penseurs de l’hémisphère droit

Si vous penchez vers l’hémisphère droit, vous êtes probablement du type créatif. Vous avez une idée et vous voulez la suivre jusqu’au bout. Vous communiquez généralement bien et agissez selon vos émotions, votre instinct et en fonction del’atmosphèreentourant une situation. Vous n’êtes probablement pas une personne ponctuelle, mais vous pouvez rattraper les minutes de retard avec une tonne d’idées, une grande inspiration et vous révéler être d’une grande utilité de manière générale. Vous avez tendance à sortir des sentiers battus et c’est là où vous trouvez vos meilleures idées, même si elles semblent peu orthodoxes pour les gens qui vous entourent. Les professions courantes pour ce type de penseur incluent l’entreprenariat, le design, la musique, l’écriture, le marketing, la décoration intérieure ou tout ce qui procure une liberté créative.

 

Autant les penseurs de l’hémisphère gauche que de l’hémisphère droit peuvent être en mesure de s’identifier à l’un de ces cinq modes de pensée uniques :

Les synthésistes

Un synthésiste est un penseur créatif, généralement alimenté par ce qui les entoure. Ils sont curieux et créatifs et peuvent être obsédés par l’abstrait. Ils sont prompts à fournir des points de vue contradictoires et peuvent se montrer combattifs. Il est donc souhaitablepour eux d’écouter les idées des autres avant de présenter leurs propres alternatives.

Les idéalistes

Vous avez une vision de ce que devrait être une vie ou une carrière parfaite et vous êtes prêt à tout pour y arriver.Les idéalistes sont excellents pour fixer des objectifs et se mettre en routedans le but de les atteindre. Ils voient la situation dans son ensemble et sont tournés vers l’avenir. Cependant, les idéalistes se font rares et ont du mal à gagner l’appui des autres. En effet, la plupart des gens ne peuvent pas répondre aux normes et aux attentes d’un idéaliste. C’est pourquoi, le plus souvent, les idéalistes doivent réduire leurs exigences s’ils ont besoin de l’aide des autres.

Les pragmatiques

Les pragmatiques adoptent une approche méthodique pour à peu près tout. Ce sont davantage des penseurs et des acteurs à court terme qui ne sont pas trop préoccupés par la situation dans son ensemble. Les pragmatiques et les idéalistes sont presque comme le yin et le yang puisqu’ils contribuent à équilibrer les forces et les faiblesses de chacun.

Les analystes

Les analystes sont également des penseurs méthodiques, mais ils ont tendance à mettre plus de temps à passer à l’action que les pragmatiques, car ils préfèrent rassembler tous les faits et réfléchir avant d’aller de l’avant.Ils ont tendance à préciser la marche à suivre et développer des procédures avant de commencer le travailet, par conséquent, ils ont souvent l’esprit occupé par une seule chose à la fois, cequi ne laisse pas la possibilité à d’autres idées de les influencer.

Les réalistes

Être un penseur réaliste est difficile: ils sont rapides et se mettent à l’action, mais ils ont du mal à focalisersur quelque chose pendant de longues périodes. Ils veulent être mis au défi, mais la plupart des tentatives échouent. Ils voient les choses en noir et blanc et pourraient probablement bénéficier de prendre un pas de recul pourdécouvrir de nouveaux points de vue et de nouvellesméthodesde résolution de problèmes.

Résumé des modes de pensée

Lors de la recherche de votre mode de pensée, vous découvrirez peut-être qu’il y a beaucoup de chevauchements. Les modes de pensée sont rarement tousnoirs ou tousblancs.La plupart des gens trouvent qu’ils partagent de nombreuses caractéristiques de deux ou plusieurs modes de pensée selon le scénario. La meilleure approche à adopter est de déterminer vos tendances dominantes et de vous appuyer davantage sur celles-ci que sur vos modes de pensées plutôt momentanés.

Les dangers de la falsification de type

Découvrir votre mode de pensée peut être une première étape essentielle pour apprendre de quelle façon vous travaillez le mieux. Lorsque vous pouvez travailler et fonctionner d’une manière qui vous vient naturellement, vos pensées et vos actions vous viennent également de façon plus fluide. Le Dr Carl Jung, psychologue suisse, a noté que ce flux est une expérience rare, car la plupart des gens progressent à partir d’un endroit qu’il appelle la falsification de type (Falsification of Type).

 

Selon Jung, la falsification de type se manifeste lorsque les plus grandes aptitudes naturelles, compétences, talents et capacités d’une personne ne sont pas liés aux tâches et aux emplois qu’elle est censée accomplir.Cette divergenceentraine un certain nombre de conséquences dangereuses qui affectent la santé et le bonheur d’une personne.

 

Pour commencer, s’écarter de sesaptitudes naturelles peut entraîner des efforts de réflexion excessifs, de la régression mentale et une augmentation des dépenses énergétiques. Lorsqu’elles se prolongent, ces activités mentales constantes peuvent causer de l’anxiété, de l’irritabilité et même de l’épuisement. Cela se compare à essayer d’écrire avec votre main non-dominante ou à se faire dire que vous devez sauter sur un pied partout où vous allez. Ces choses ne sont pas naturelles pour nous et nécessitent donc davantage de concentration, d’énergie et de ressources pour les accomplir.

 

Le Dr Richard Haier, chercheur à San Diego, a établi un lien entre cette falsification de type et le syndrome de stress d’adaptation prolongé, dans lequel les individus éprouvent un manque de joie, d’épanouissement et un vieillissement prématuré du cerveau s’ils ne sont pas traités pendant une longue période.

Pourquoi votre mode de pensée est-il important à l’ère du VUCAD ?

Pour surmonter la falsification de type, il faut se retirer de l’environnement qui l’alimente. Beaucoup de gens n’envisagent pas un changement de carrière comme une option. Ils se sentent coincés et incertains de ce qu’ils pourraient faire pour réellement améliorer leur situation.

 

À l’heure actuelle, le COVID-19 présente l’occasion idéale pour commencer à explorer de nouvelles options, en commençant par comprendre votre mode de pensée.

 

Nous éprouvons tous des sentiments de volatilité, d’incertitude, de complexité d’ambigüité ou de diversité d’une manière ou d’une autre. Et même si vous ne pouvez pas contrôler le monde qui vous entoure, vous pouvez influencer votre écosystème personnel pour rendre votre vie plus agréable.

Comment découvrir son propre mode de pensée

La première étape pour découvrir votre mode de pensée est simplement d’observer votre façon de travailler et vos sentiments généraux en lien avec votre travail. Soyez honnête envers vous à propos de ce qui vous manque et ce qui pourrait vous apporter un soutien indispensable.

 

Se retirer d’un lieu toxique, ou à tout le moins chercher des moyens de combler les lacunes peut être une excellente manièrede vous aider à trouver quelque chose de plus épanouissant et moins exigeant pour votre santé et votre bonheur.