Business Leader : L’importance du désapprentissage dans le leadership

Twitter20
LinkedIn20
LinkedIn
Share
Business Leader : L’importance du désapprentissage dans le leadership

par - Alan Caugant, CEO SUPERHUMAIN™

Apprenez à désapprendre : une des compétences du manager de demain

J’ai animé un séminaire de leadership exécutif récemment en demandant aux participants de se regrouper en petits groupes et de partager leurs objectifs de désapprentissage; « Que faut-il désapprendre pendant le temps que nous avons ensemble ». Cela a provoqué quelques froncements de sourcils et des regards surpris !

Avant de commencer à ajouter de nouveaux apprentissages à vos apprentissages déjà existants, vous devez décider de ce dont vous voulez vous débarrasser !

C’est un peu comme rénover une maison; il y a des choses que vous devez démolir avant de pouvoir commencer à reconstruire – vous devez même parfois vous débarrasser les fondations et tout recommencer !

Désapprendre est un véritable défi. Une grande partie de ce que nous avons appris nous l’avons fait inconsciemment et nous ne sommes généralement pas conscients des schémas mentaux et comportementaux que nous nous sommes créés. Ils sont notre force vitale, notre mode de fonctionnement par défaut et nous ne sommes souvent même pas conscients de leur existence.

Nous forgeons d’abord nos habitudes, puis nos habitudes nous forgent– John Dryden

Parfois, nous pouvons être conscients que nos schémas sont en train de devenir obsolètes, mais comme nous avons construit notre réputation et notre succès grâce à ceux-ci, lâcher prise peut donner l’impression de tout recommencer et de perdre le sens de qui nous sommes.

Désapprendre des croyances, des attitudes et des comportements est très difficile!

Le processus de désapprentissage que j’ai appris du neuro-leadership comporte trois étapes.

  • Premièrement, vous devez accepter que vos croyances, attitudes et comportements existants ne soient plus appropriés ou efficaces dans votre situation actuelle.
  • Souvent, notre façon de penser ou de se comporter est si naturelle et confortable qu’il ne nous vient même pas à l’esprit de la changer.
  • Il faut faire de la place pour le nouveau. Les anciennes attitudes sont remplacées par de nouvelles pensées et de nouvelles idées. Vous devrez identifier ce que vous souhaitez désapprendre. Quelles habitudes souhaiteriez-vous ne plus avoir? Quels comportements aimeriez-vous vraiment changer?
  • Tout ce que nous faisons et pensons n’a pas besoin d’être désappris. Il ne s’agit pas de « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Nous devons identifier non seulement ce qu’il faut désapprendre, mais peut-être aussi les choses qui doivent être renforcées.

Deuxièmement, vous devez créer de nouvelles croyances, attitudes et comportements qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de façon plus efficace.

  • Vous aurez à adopter de nouvelles perspectives et de différents points de vue. Des résultats différents exigent des perspectives différentes. Désapprendre vous obligera à recueillir les commentaires des autres et à prendre en compte ce qu’ils vous disent. Vous devrez tenter d’adopter de nouveaux comportements et de nouvelles façons de dire les choses.
  • Le désapprentissage ne se produira que si vous êtes pleinement engagé. Vous devrez répondre à la question de Simon Sinek, « pourquoi est-ce que je veux désapprendre cela? » ou « pourquoi ce comportement me retient-il? » Lorsque vous arrivez au « pourquoi », vous aurez un objectifqui vous permettra de continuer lorsque le désapprentissage deviendra difficile.
  • Définir et noter vos objectifs de désapprentissage peut être utile: je veux désapprendre (ou arrêter) « ————– », afin de pouvoir (commencer) « —- ———– ». 

 

Troisièmement, vous devrez consolider et ancrer la nouvelle façon de penser et les nouvelles actions afin d’éviter de retourner à l’ancienne façon de penser et aux vieilles habitudes.

Les habitudes sont soit les meilleures des servantes, soit les pires des maîtresses – Nathaniel Emmons

Une transformation passionnante et sans précédent

L’une des parties les plus difficiles du désapprentissage (ou même de l’apprentissage) est lorsque nous nous décourageons devant l’énormité de la tâche. Les choses que vous faites depuis des années ne disparaissent pas si facilement.

  • Désapprendre quelque chose est un travail difficile, alors ne vous découragez pas si cela ne se fait pas du jour au lendemain. Commencez lentement, mais continuez à avancer. Trouvez-vous des situations « sûres » pour tester de nouveaux comportements et sollicitez des commentaires sur ce que les gens ont ressenti et l’impact que cela a eu sur eux.
  • Une fois que vous sentez que vous vous dirigez dans la bonne direction, essayez d’identifier ce qui déclenche la réapparition de votre ancienne façon de penser ou de vos anciens comportements. Y a-t-il des situations où vous retombez dans votre précédent « mode par défaut » ?
  • Une fois que vous avez identifié vos déclencheurs, vous pouvez préparer des « alternatives » aux anciennes habitudes ou modèles. Cela peut sembler « consciemment inconfortable » au départ, mais petit à petit vous deviendrez « inconsciemment à l’aise » avec les nouvelles alternatives.

Désapprendre n’est jamais facile, mais cela ne veut pas dire que l’effort n’en vaut pas la peine. Se débarrasser de nos habitudes, de notre état d’esprit, de nos comportements, et peut-être même des gens autour de nous, est un processus qui doit se produire régulièrement. Simplement parce qu’à mesure que nous grandissons, nous les dépassons. C’est un peu comme nettoyer le disque dur de votre ordinateur et vous débarrasser de tous ces logiciels obsolètes qui le ralentissent; il faut de la discipline pour le faire régulièrement, mais l’ordinateur est invariablement plus efficace par la suite!

En parlant de désapprentissage… Nous avons lancé chez Superhumain un programme de leadership exécutif radicalement différent qui vous plongera dans ce que signifie être un humain dirigeant d’autres humains, et ce que signifie diriger les organismes dynamiques complexes que sont les organisations dans le monde VUCAD d’aujourd’hui.

À vous maintenant. Qu’en pensez-vous ? Le désapprentissage est-il important pour la croissance et la réussite dans la vie? Partagez avec nous dans la section commentaires vos expériences et vos opinions sur la façon dont le désapprentissage peut changer votre vie.