L’exercice de visualisation fonctionne -t-il réellement ?

Follow by Email
Twitter20
LinkedIn20
LinkedIn
Share

par - Alan Caugant, CEO SeperHumain

De nombreux livres de développement personnel présentent la visualisation comme étant la clé de leur succès. Est-ce vraiment efficace? Un neuroscientifique dit oui, à condition que vous maîtrisiez votre cerveau de manière adéquate.

Je crois fermement au pouvoir de créer un « tableau de visualisation » du plan d’action. Cela peut amener votre cerveau à saisir les opportunités qui vous aideront à créer la vie que vous voulez. La visualisation vous permet d’exploiter le pouvoir de l’attention sélective pour travailler en votre faveur. Laissez-moi vous expliquer comment.

Chaque jour, nos cerveaux sont bombardés de beaucoup trop d’informations. En conséquence, notre cerveau doit rejeter ou faire disparaître certaines choses, afin que nous puissions nous concentrer sur ce qui nous est nécessaire à ce moment-là. L’attention sélective est un processus cognitif qui implique le thalamus du système limbique de notre cerveau. Le thalamus s’occupe d’un petit nombre d’entrées sensorielles et filtre ce qu’il considère comme des distractions inutiles. Il agit comme un centre sensoriel, rassemble toutes les informations et entrées, et les dirige vers la partie appropriée du cerveau. La quantité de « montage » qu’il effectue est remarquable (ou alarmant, selon la façon dont vous le voyez).

COMMENT NOS CERVEAUX SÉLECTIONNENT LES INFORMATIONS QUE NOUS TRAITONS

Dans une expérience menée en 1998 par les psychologues Levin et Simons, un acteur jouant le rôle d’un passant perdu demandaitson chemin aux piétons dans la rue. L’acteur leur montrait une carte et leur demandaitde l’aide. À mi-chemin de la conversation, deux « ouvriers » tenant une porte passaient entre les deux, et un autre acteur (tenant la même carte) remplaçait alors l’acteur original jouant le« passant perdu ». Il continuait ensuite la conversation avec le piéton comme si de rien n’était.

À votre avis, combien de piétons ont remarqué qu’ils parlaient à une autre personne? Seulement 50%. L’autres 50% n’a même pas réalisé que la personne à qui ils parlaient n’était plus la même, car ils étaient tellement concentrés sur la carte et l’épisode distrayant de la porte.

COMMENT FAIRE FONCTIONNER LA VISUALISATION

C’est un trope de développement personnel populaire: si vous y croyez, vous pouvez y parvenir!

Lorsque vous parlez avec des athlètes professionnels, beaucoup mentionnent une composante mentale de leur entraînement. Ils s’imaginent debout à la ligne des lancers francs à réussir tous les lancés. Alors, la visualisation fonctionne-t-elle? Cela fonctionnerait-il dans un contexte d’affaires ?

Les sceptiques ont le droit d’être sceptiques s’ils visualisent la mauvaise chose selon mon point de vue. Le simple fait de vous imaginer gagner un accord ne le garantira pas. Vos concurrents visualisent probablement exactement le même résultat. Voici comment faire mieux.

Tableau de visualisation ET attention SÉLECTIVe

Pour que la visualisation soit efficace, vous devez être spécifique (et sélectif) à propos des images sur lesquelles vous vous concentrez. Un tableau de visualisation vous rappelle au quotidien vos priorités et vos souhaits les plus profonds. En conséquence, vous serez plus à l’écoute pour reconnaître l’inspiration et les opportunités qui se présentent.

Une fois que vous commencez à utiliser votre plan d’action sous forme de tableau de visualisation, vous pouvez imaginer vos succès comme s’ils avaient déjà eu lieu. Cela vous permet de profiter d’un autre puissant mécanisme d’entraînement cérébral. Simplement imaginer quelque chose peut offrir les avantages physiques et mentaux de l’action que vous désirez. Des études montrent que les personnes qui s’imaginent fléchir un muscle obtiennent de réels gains de force physique. Pourquoi? Parce qu’elles activent les mêmes voies dans le cerveau qui se rapportent au mouvement réel du muscle. Les psychologues du sport ont depuis longtemps compris la valeur de ce genre d’exercice imaginatif. C’est pourquoi beaucoup encouragent les athlètes à envisager le succès sur le terrain pour le rendre familier. Bien sûr, vous devez toujours faire l’entraînement physique en parallèle avec l’exercice de visualisation si vous voulez que cela se produise.

FOCALISER SUR CE QUE VOUS POUVEZ CONTRÔLER

Un golfeur intelligent visualise un trou d’un coup et non le fait de gagner le tournoi. Groppelaffirme qu’il explique aux athlètes de « visualiser lesséquences d’actionsqu’ils ont à réaliser dans le contexte de leur discipline et les résultats attendus en découleront ». De même, dans une négociation difficile, « visualisez-vous avec une attitude physique positive. Imaginez-vous être optimiste, souriant, serrant la main de tout le monde et regardant tout le monde dans les yeux. » Quoi qu’il arrive, vous contrôlez ces actions, alors vous imaginer en train de réagir de cette manière vous aidera à rester calme.

ENTRAINEz-vous

Pam Grout, auteur de E-Squared: Do-it-Yourself Energy ExperimentsthatProveYourThoughtsCreateYour Reality, note que « nos vies ont tendance à se conformer à nos croyances et attentes, que ces croyances et attentes soient conscientes ou inconscientes.» Alors, travaillez pour être conscient de ces attentes. La visualisation est une compétence que vous pouvez améliorer, comme toutes autres choses si vous prenez régulièrement du temps pour le faire. « Je répète comme un fou », dit Groppel. « Je n’entre jamais dans une présentation de quelque type que ce soit à froid, jamais. »

Soyez (en quelque sorte) SPÉCIFIQUE

Une nouvelle étude de l’Academy of Management Journal révèle que l’utilisation d’images spécifiques dans les énoncés de vision d’entreprise est plus efficace que de se concentrer sur les valeurs. Les employés qui veulent « voir les clients sourire lorsqu’ils quittent nos magasins » sont plus susceptibles de s’unir autour de cet objectif que ceux encouragés à devenir le premier vendeur de leurs produits.

La vérité est que nous utilisons toujours la « visualisation ». La plupart du temps, nous ne nous en rendons pas compte. Si nous nous attendons à ce que la vie soit dure, nous nousretrouverons inévitablementconfrontés à cette réalité dans l’avenir.

Alors, comment devriez-vous utiliser cette visualisation? Grout dit que lorsque vous visualisez un scénario à venir, « cela aide d’avoir uneattache. Par exemple, moi avec ma tasse de café préférée faisant tout ce que j’espère accomplir. » Cela dit, vous ne voulez pas être pris au dépourvu si une situation à enjeux élevés ne se déroule pas exactement comme prévu. Vous imaginez la salle de conférence où vous étiez auparavant dans les moindres détails – puis la réunion est reportée. Encore une fois, faites attention à ce que vous pouvez contrôler et à ce que vous ne pouvez pas.

Gérez LES PENSÉES NÉGATIVES

« La vérité est que nous utilisons toujours la« visualisation ». La plupart du temps, nous ne nous en rendons pas compte », déclare Grout. « Si nous nous attendons à ce que la vie soit dure ou qu’un projet ne démarre pas, nous nousretrouverons inévitablementconfrontés à cette réalité dans l’avenir ». Mais cela ne signifie pas que les pensées négatives vous condamnent à l’échec. Tout le monde en a.

« La meilleure chose à faire lorsque vous avez des pensées négatives est d’utiliser ce que j’appelle les deux mots magiques:« ça va ». Lâchez prise et réalisez que « quand vous commencez à vous en vouloir parce que vous avez une pensée négative, vous ne faites qu’ajouter plus de poids et d’énergie au problème. » Revenez sur la bonne voie avec des pensées positives dès que possible.